Grand Bleu II



  • 7
  • 1992
  • Philippe Briand
  • CNB
  • Aluminium
  • 23.00 m
  • 6.04 m
  • 2.50 m
  • 42 t
  • 14.6 t
  • Côtre
  • 255 m²
  • Bama, Ninon, GranBleu III, Narval II, Cap, Sunday Morning, Lilla, XTC.

Brochure  






 



Ses sister ships se nomment Lilla, Ninon, Narval II ou Sunday Morning…  A lui seul, ce plan du rochelais Philippe Briand est une petite saga ! Septième coque mise à l’eau à Bordeaux en 1992, Grand Bleu II est en fait le troisième 76 pieds réalisé par CNB sur le même plan. C’est dans l’histoire du chantier un voilier emblématique. Non pas qu’il s’agisse de la première collaboration avec Philippe Briand - il avait déjà signé le voilier personnel du cofondateur Dieter Gust au début des années 80 - mais c’est la première fois que nous exposions à Cannes l’un de nos yachts. Avec à la clef un beau succès d’estime du public très international et en prime, la visite d’un certain Eric Tabarly, toujours curieux des grandes unités et du savoir-faire français.
Grand Bleu II innove par son rouf panoramique première génération, où debout dans le carré, on embrasse la mer sur 270°. Une fois assis, ce sont les larges hublots qui permettent de poser un œil sur l’horizon. Toute la largeur du bateau est ainsi utilisée – 6 mètres tout de même, impossibles à deviner de l’extérieur ! Grand Bleu II est un yacht élégant mais exceptionnellement logeable pour sa taille. Les très beaux volumes sont exploités dans une carène généreuse, libérée de toute contrainte de jauge ou référence à la course-croisière, avec en prime une version 5 cabines très prisée en charter. Le plan de pont très fluide mais protecteur, prolongé par une grande plateforme de bains confirme s’il le fallait que Grand Bleu II est un yacht à bord duquel il fait bon vivre.